L’équipe de soutien et d’intervention pour les élèves et les enseignants est composée de deux intervenantes psychosociales et d’un psychoéducateur qui contribuent à favoriser la persévérance et la réussite des élèves dans une approche préventive. Une présence est assurée dans tous les pavillons pour un suivi auprès de l’ensemble des programmes.

Céline Côté

Je suis technicienne en travail social depuis plus de 20 ans au Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS). Je détiens un diplôme de deuxième cycle universitaire en toxicomanie. J’ai travaillé 7 ans dans une école secondaire du CSSRS en prévention de la toxicomanie et je suis intervenante depuis 13 ans au Centre de formation professionnelle 24-Juin.

Viviane Gaumond

Je suis technicienne en travail social depuis plus de 20 ans. J’ai débuté au sein de la Direction de la protection de la jeunesse pour poursuivre ma carrière dans une école secondaire du CSSRS pendant plus de 15 ans où j’ai développé une expertise en trouble du comportement. J’ai aussi participé à une Chaire de recherche sur la persévérance scolaire que j’ai coordonné dans mon milieu durant 10 ans.

Francis Metcalfe

Je suis psychoéducateur de formation et je travaille depuis plus de 30 ans au Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke. J’ai développé une expertise en milieu scolaire en lien avec les besoins spécifiques des élèves en difficulté, que ce soit en centre de réadaptation ou dans des écoles secondaires.

Durant ces années, j’ai également travaillé comme conseiller pédagogique en adaptation scolaire, entre autres au niveau des élèves en trouble du comportement. Ce rôle m’a amené notamment à soutenir les équipes-école dans le développement de bonnes pratiques d’organisation, afin de mieux répondre aux besoins des élèves. Je suis au Centre de formation professionnelle 24-juin depuis 2019.

  • Accompagner les élèves vivant des difficultés personnelles (anxiété, problèmes financiers, relations interpersonnelles, dépendances, etc.)
  • Soutenir les élèves dans leur parcours de formation vivant des difficultés d’apprentissages (stratégies d’étude, d’organisation, mesures d’adaptation, etc.)
  • Accroître la mise en place de saines habitudes de vie
  • Soutenir le développement de l’employabilité, de la responsabilisation et de l’autonomie
  • Collaboration avec des ressources externes : CIME, Emploi Québec, organismes communautaires, etc.
  • Collaboration avec des ressources internes : directions, enseignants, conseillers pédagogiques, conseillers d’orientation,  Bureau d’aide financière aux études, Fondation, etc.
  • Par courriel : esiee@csrs.qc.ca
  • Par téléphone : (819) 822-5420 poste : 17182
  • En vous présentant au local E-2-015 du pavillon central ou dans les secrétariats des différents pavillons (pavillon du vieux Sherbrooke, pavillon des techniques industrielles)

Que peut-on faire pour vous aider?

Nous pouvons vous accompagner dans ces diverses difficultés et même vous référer à des organismes partenaires selon vos besoins.

Oui, nous pouvons vous guider pour développer des stratégies d’études efficaces. Notre équipe a travaillé à la mise en place d’outils éprouvés.

Oui, en début de formation, l’élève remplit un sondage où il a la possibilité de nous informer de ses difficultés ou troubles d’apprentissage connus lors de son cheminement scolaire. Ces informations sont prises en compte par l’équipe. Lors des premières compétences, l’enseignant qui observe qu’un élève présente des difficultés d’apprentissage, doit documenter la situation avec l’aide du conseiller pédagogique et l’équipe ESIEE. L’analyse des besoins de l’élève, du type d’épreuve et du contenu de l’épreuve se fait avant d’établir un plan d’aide à l’apprentissage (PAA) ou un plan d’intervention (P.I.) pour les élèves de moins de 18 ans. Aucun besoin que l’élève ait un diagnostic établi.

Déposer votre plan d’intervention ou toute autre information dans une enveloppe au secrétariat général du Centre F.P. 24-Juin à l’intention de ESIEE ou par courriel à esiee@csrs.qc.ca

Les mesures de votre plan d’intervention ne seront pas automatiquement reconduites. Une démarche d’analyse des besoins est effectuée par les enseignants, le conseiller pédagogique et un membre d’ESIEE.

  1. Prolongation de la durée prévue de l’épreuve (+1/3 temps alloué)
  2. Aides technologiques (ordinateur, antidote, logiciel avec synthèse vocale)